Bienvenue !

A vous qui arrivez par curiosité ou par hasard sur notre site, à vous qui cherchez ici un renseignement, à vous qui consultez régulièrement le site pour vous tenir informé.

Mieux structuré et plus clair, il permet désormais, en un clic, de trouver l’information recherchée et de répondre aux questions que vous vous posez. N’hésitez pas à le consulter et à nous transmettre vos impressions et remarques !

Permanences spéciales pour vos demandes d’intentions de messe

Les formulaires de demande d’intentions de messe pour l’année 2021 sont disponibles en cliquant ICI. Ces formulaires complétés peuvent être remis au secrétariat à Scry ou lors d’une des permanences spéciales ci-dessous :

– Le mardi 20 octobre de 9h30 à 12h chez Christiane et Jean-Pierre Prévot, rue de Moulin 15 à Fraiture.
– Le jeudi 22 octobre de 9h à 11h à l’église d’Anthisnes (local de réunion) (Olga Thewissen).
– Le jeudi 22 octobre de 9h30 à 11h chez Marie-Paule Dejardin, rue d’Engihoul 1 à Saint-Séverin.
– Le vendr. 23 octobre de 9h à 12h chez Andrée Macédoine, rue du village 15 à Ramelot.
– Le samedi 24 octobre de 14h à 16h chez A.-M. et Jn-M. Beaujean, rue des six Bonniers 31 à Villers-le-Temple.
– Le lundi 26 octobre de 9h à 12h chez M.-Cl. et P. Toubeau, rue de la Gendarmerie 32 à Clavier Station.
– Le lundi 26 octobre de 9h30 à 11h30 chez Madeleine Thyssen, Grand rue 33 à Ocquier (presbytère).
– Le mardi 27 octobre de 9h30 à 10h à l’église de Tinlot (André Peters).

Célébrations de la Toussaint

Horaire à confirmer en fonction de l’évolution de la pandémie.

Samedi 31 octobre
17h00 : eucharistie à l’église de Hody, d’Ocquier et de Saint-Séverin.

Dimanche 1 novembre
09h00 : eucharistie à l’église de Borsu et de Tavier.
10h30 : eucharistie à l’église d’Anthisnes, de Nandrin et de Terwagne.
11h00 : célébration de la Parole à la chapelle de Xhos.
14h00 : eucharistie à l’église des Avins, de Villers-le-Temple et de Warzée.
15h00 : célébration de la Parole à l’église de Fraiture.
15h30 : eucharistie à l’église de Clavier-Village et de Seny.

Lundi 2 novembre
10h30 : eucharistie à l’église d’Ouffet et de Tinlot.

A l’entrée des églises ou des cimetières, des prières et des rameaux de buis bénis seront à votre disposition pour vous aider à vivre un temps de recueillement près de la tombe de vos défunts. Dans certains cimetières, après la célébration prévue à l’église, une personne se tiendra à votre disposition pour la bénédiction des tombes.

Ignace, un « nouveau » serviteur souriant…

Je n’hésite pas à utiliser ce titre pour évoquer ce jour de fête qui illumina, malgré une météo incertaine, l’église Saint Martin de Nandrin. En effet, ce dimanche 4 octobre, jour de la Saint François d’Assise, Cocou Ignace Ametonou a franchi une étape capitale sur son chemin de service : l’ordination diaconale en vue du presbytérat.
Longtemps, ses « oui, je le veux ! » et son « je le promets ! » résonneront dans les cœurs de la nombreuse assemblée que les incontournables mesures sanitaires n’avaient pas réussi à décourager.
Dès l’entrée de Monseigneur Delville, précédé des prêtres et diacres conviés à l’assister, chacun et chacune fut saisi par cette ferveur si particulière à toutes célébrations d’ordination. Cette ferveur, cette « prise à la gorge », connut son apothéose lors de la « litanie des Saints » ; nous étions intégrés, si je puis dire, à deux mille ans de piété, de don de soi et d’Évangile en action. Après l’imposition des mains et la prière d’ordination, la remise des « outils de travail » (dixit Olivier Windels, l’habituel et efficace cérémoniaire) fit d’Ignace un serviteur de « la Table » et de « la Parole » prêt à affronter les imprévus et de Dieu et de la Mission.
Soyons-en certain, il le fera le sourire aux lèvres, le rire à pleine gorge, car voilà bien les attributs naturels de son credo personnel ! En effet, Il considère le bonheur comme un devoir, où que l’on soit, peu importe ce que l’on vit et qui l’on rencontre. Point d’angélisme béat dans la démarche ! Ignace, malgré son parcours « délicat » entre son Bénin natal et notre « vieux » diocèse, veut irradier ce bonheur. Son engagement diaconal prend ici sa pleine mesure ; il sera au service de la « Bonne Nouvelle » dans toute son exceptionnelle positivité.
Oui, le vent d’automne soufflait à Nandrin. Dehors, il faisait froid. Dans l’église, la brise tiède de l’espérance agitait la promesse d’un monde nouveau, un monde de frères et de sœurs, où le « oui » au service commun est délivré de tout calcul. Ce dimanche, les célébrants et les fidèles, les amis d’Ignace et les paroissiens, ont vu cette « pierre d’angle que les bâtisseurs avaient rejetée » : elle était posée en clé de voûte d’un édifice intemporel qu’Ignace est prêt à consolider, par sa présence active, là où il sera envoyé.
Merci à lui et merci aussi à tous ceux et celles qui contribuèrent à la réussite de la célébration. Organiste, flutiste, choristes, personnel d’accueil, équipe pastorale locale, hommes et femmes de bonne volonté, Monseigneur Delville et le clergé présent, tous, nous avons fait « peuple de Dieu ».
Parce que l’un d’entre nous a osé dire « oui » à un appel capable de transcender toute peur et de « démasquer », en l’offrant au monde, ce que nous avons de meilleur en nous…

Frédéric Grätz

Cliquez ici (dropbox) ou cliquez ici (facebook) pour accéder à la galerie d’images de la célébration (photos: Luc Herwats).

Cliquez ici pour accéder à l’homélie de notre évêque,; Mgr Jean-Pierre DELVILLE

En route vers une première communion …

Votre enfant vient d’entrer en deuxième primaire et y suit le cours de religion. La possibilité lui est offerte de se mettre en route vers une première communion. Suite aux pistes d’action pour une « catéchèse renouvelée » promulguée par notre évêque, le cheminement vers une première communion s’étend sur 18 mois (2 années scolaires). Pour les enfants entrés en 2ème primaire, la célébration des premières communions aura donc lieu au printemps 2022 (en 3ème primaire). La catéchèse se fait en collaboration entre parents et catéchistes. Elle a pour but d’amener l’enfant à communier à l’Eucharistie en découvrant les signes, les gestes et les prières des chrétiens mais aussi de l’éveiller à l’intériorité et à la prière, de découvrir la personne de Jésus et son message.

Si vous avez choisi avec votre enfant qu’il suive cette préparation, nous vous invitons à une des réunions d’information et d’inscription pour les parents (de préférence sans les enfants) qui aura lieu :
– Pour la commune de Nandrin : le mardi 10 novembre à 20h au prieuré de Scry.
– Pour la commune de Clavier : le jeudi 12 novembre à 20h à la salle de la chorale à Ocquier (en face de l’église).
– Pour la commune d’Ouffet : le mardi 17 novembre à 20h à l’église d’Ouffet.
– Pour la commune d’Anthisnes : le mercredi 18 novembre à 20h à l’église d’Anthisnes.
– Pour la commune de Tinlot : le jeudi 19 novembre à 20h au prieuré de Scry.

Lors de cette réunion, le calendrier des rencontres vous sera communiqué et l’inscription de votre enfant sera prise. Pour les personnes empêchées, merci de contacter Mme Jocelyne BLAVIER (0486 31 26 94 jocelynemignolet50@gmail.com).

Notre Unité pastorale à la recherche de fabriciens

Nées du concordat signé entre le pape Pie VII et Napoléon au lendemain de la tourmente révolutionnaire, les fabriques d’églises ont pour mission de veiller à l’entretien et à la conservation des églises et chapelles, d’administrer les biens et les fonds affectés à l’exercice du culte, d’assurer l’exercice du culte et le maintien de sa dignité. Pour réaliser ces missions, les fabriques peuvent compter financièrement sur les revenus de leur patrimoine, sur les collectes et les dons ainsi que sur un subside communal lorsque les revenus propres sont insuffisants.
Constituées en vertu de la loi et non en vertu d’une convention entre personnes privées (comme le serait, par exemple, une asbl), les fabriques d’église sont des établissements publics qui relèvent du droit public en général, et du droit administratif en particulier. Leur organe de gestion, le Conseil de fabrique, pose des actes sous une double tutelle: celle de l’évêché et celle des autorités publiques. Elles sont composées de 5 ou 9 personnes selon la taille de la paroisse. Le bourgmestre et le curé sont membres de droit, au-delà du nombre des fabriciens.
Notre Unité pastorale a la chance de pouvoir compter sur un nombre important de fabriciens bénévoles (21 conseils de Fabrique rassemblant plus de 80 fabriciens). C’est une mission parfois ingrate mais ô combien nécessaire pour que nos églises soient entretenues et que la dignité du culte soit assurée.
Plusieurs Fabriques d’église (Bois, Borsu, Fraiture, Nandrin, Saint-Séverin, Seny, Tavier et Villers-le-Temple) sont à la recherche de nouveaux membres. Intéressé(e) ? N’hésitez pas à téléphoner au secrétariat qui pourra vous renseigner les personnes à contacter. Vous pouvez aussi vous rendre sur notre site internet www.cathocondroz.be, dans le menu principal :« Qui sommes-nous ? » – « Les Fabriques d’église », vous trouverez les noms et coordonnées des fabriciens de chaque paroisse.