Notre Unité pastorale à la recherche de fabriciens

Nées du concordat signé entre le pape Pie VII et Napoléon au lendemain de la tourmente révolutionnaire, les fabriques d’églises ont pour mission de veiller à l’entretien et à la conservation des églises et chapelles, d’administrer les biens et les fonds affectés à l’exercice du culte, d’assurer l’exercice du culte et le maintien de sa dignité. Pour réaliser ces missions, les fabriques peuvent compter financièrement sur les revenus de leur patrimoine, sur les collectes et les dons ainsi que sur un subside communal lorsque les revenus propres sont insuffisants.
Constituées en vertu de la loi et non en vertu d’une convention entre personnes privées (comme le serait, par exemple, une asbl), les fabriques d’église sont des établissements publics qui relèvent du droit public en général, et du droit administratif en particulier. Leur organe de gestion, le Conseil de fabrique, pose des actes sous une double tutelle: celle de l’évêché et celle des autorités publiques. Elles sont composées de 5 ou 9 personnes selon la taille de la paroisse. Le bourgmestre et le curé sont membres de droit, au-delà du nombre des fabriciens.
Notre Unité pastorale a la chance de pouvoir compter sur un nombre important de fabriciens bénévoles (21 conseils de Fabrique rassemblant plus de 80 fabriciens). C’est une mission parfois ingrate mais ô combien nécessaire pour que nos églises soient entretenues et que la dignité du culte soit assurée.
Plusieurs Fabriques d’église (Bois, Borsu, Fraiture, Nandrin, Saint-Séverin, Seny, Tavier et Villers-le-Temple) sont à la recherche de nouveaux membres. Intéressé(e) ? N’hésitez pas à téléphoner au secrétariat qui pourra vous renseigner les personnes à contacter. Vous pouvez aussi vous rendre sur notre site internet www.cathocondroz.be, dans le menu principal :« Qui sommes-nous ? » – « Les Fabriques d’église », vous trouverez les noms et coordonnées des fabriciens de chaque paroisse.